Retrouver du sens : un pays où la beauté est culte, la Nation Navajo

Mis à jour : mars 26





La voie de la Beauté et le sens du bien commun sont au cœur de la morale navajo. Pour les Navajo, le cheval était, et reste un être sacré. Les chevaux, frères spirituels, participent à beaucoup de cérémonies en terre Navajo. Nous avons assisté à plusieurs de ces manifestations. Le cheval, monture d'apparat ou simplement moyen de transport, est entouré du plus grand respect.


Lors des échanges en terres Navajo, Clayson Benally nous confiait que la tradition rattache chaque nouveau-né à la terre sacrée où il est né. Son cordon ombilical, lien mystérieux au monde de l'invisible, est entouré du plus grand respect. La question est débattue longuement. Où le cordon ombilical doit-il être enterré ? C'est que la chose est d'importance: elle déterminera la vie entière du jeune être. Dans un champ de maïs, lieu sacré par excellence? Au sommet d'une montagne, prédisposant le bébé à se relier à la forme intérieure des montagnes sacrées, et à devenir une personne-médecine ? Devant un hôpital, comme le fit la mère de la première femme Navajo devenue chirurgienne, Lori Arviso Alvord ? Ou bien comme la fille de Clayson, attaché à la crinière de son cheval....


"... tous se réunissent pour assister à la A'wee Chi'deedloh, la " Fist Baby Laugh", la cérémonie qui célèbre le premier rire d'un bébé. Chez les Navajos, ce n'est pas la naissance que l'on fête, mais la première manifestation de joie avant laquelle on considère que l'enfant vit entre deux mondes, delui des êtres sacrés et celui des humains. Son premier rire signale que l'âme a rallié son corps: il est prêt à se joindre au peuple de la Terre.

Bientôt, les membres de la famille arrivent, un cortège de pick-up, plumes d'aigle et porte-bonheur chamanique au rétro, des grand-parents tout en élégance, colliers d'argent et de turquoise, oncles en cow-boys et tantes en jupes à volants, frères, soeurs et cousins en pantalons baggies. Au petit matin, la cérémonie commence. Shil Hozho ( avec moi il y a la Beauté), Shii Hozho ( en moi, il y a la Beauté), Shaa Hozho ( de moi irradie la Beauté), psalmodie l'assemblée. Tout le jour durant, en de multiples chants et prièresentrecoupés de repas en commun, un homme-médecine célèbrera cette invitation à la grâce. Et c'est l'enfant qui offrira ( avec l'aide de ses parents), un morceau de sel gemme à chacun des invités. " Hozhoogo naashaa doo" lui souhaitera-t-on en guise de bienvenue: "puisses tu marcher dans la Beauté"....





Des clés pour la culture Navajo: un article de Philippe Jost publié dans la revue CLES.

Reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur. Tous droits réservés.





38 vues

Notre adresse

Association Cheval Communication

43, rue Ch. de Gaulle

78730 St Arnoult 

Nos contacts

TEL: 06 51 83 06 22

(répondeur ou SMS)

Design © 2023 by moonlight Glamping  Textes © Cheval Communication, Photos Tacoho Prod / Common Creative