Quelques conseils pour voyager en Terre Amérindienne...

Quelques conseils tirés du blog de Sarah à https://www.gonativeamerica.com/

A lire sans modération avant de s'embarquer pour un voyage dans une réserve amérindienne!


Le tourisme tribal et sa charte éthique.

Depuis environ 50 ans, le tourisme est devenu une activité de masse, dans les pays industrialisés. Nous avons peut-être oublié que la notion de tourisme n'existe pas du tout dans les sociétés traditionnelles. Chaque moment et chaque mouvement est l'occasion d'un enseignement. Les lieux sont sacrés, et les quatre directions où l'on voyage aussi. Mais le tourisme de masse a un impact énorme sur l'environnement. Presque 30 % des paysages sauvages de la planète ont été perdus dans les 50 dernières années, littéralement piétinés par des hordes de touristes. C'est pour cela que les sociétés traditionnelles, pour qui la terre est vivante et les paysages sacrés, tentent d'implanter une charte pour le tourisme éthique et les voyages à la rencontre des peuples premiers. Car il n'y a pas que les paysages qui sont piétinés, les habitudes, les coutumes, et la politesse inhérente au mode de vie des peuples premiers sont elles aussi bafouées par le tourisme de masse.


Pour réduire l'impact du tourisme sur les cultures première, il faut prêter attention à son comportement lorsque l'on est sur place, dépenser son argent consciemment, comprendre les circuits touristiques sur place, le réseau des hôtels, et les méthodes de transport que l'on utilise.

Lorsque vous visitez des réserves amérindiennes aux États-Unis, vous êtes en présence d'une exceptionnelle survivance de traditions et de sagesses millénaires. Ces terres, et ces traditions, sont bien antérieures à la colonisation des États-Unis par la culture blanche. Lorsque vous visitez une réserve amérindienne, vous êtes bien souvent dans une des régions les plus pauvres de tous les États-Unis, écoutant le témoignage de peuples qui ont souffert un véritable génocide culturel, la perte de leurs droits et de leurs terres, la discrimination, le racisme et des politiques fédérales injustes, autant dans le passé que dans le présent.


La situation des communautés amérindiennes aux États-Unis est exceptionnelle, car ce sont pratiquement des pays du tiers-monde au milieu du pays le plus riche du monde. Une des causes de la pauvreté dans les réserves, c'est le taux de chômage, au-dessus de 85 %, une culture qui n'est pas adapté aux conditions de travail d'aujourd'hui, et un coût de la vie qui est plus élevé que sur le territoire américain, pour le prix de l'essence, de la nourriture, exetera. Les amérindiens qui habitent dans une réserve doivent beaucoup se déplacer pour travailler, et cela engendre des dépenses importantes. Développer une offre touristique cohérente, cela coûte de l'argent et des ressources. C'est pour cela que, sur les réserves, le tourisme de masse n'est souvent pas la première priorité.


Sur la " Big Rez", la grande réserve, la Nation Navajo, en Arizona, Nouveau-Mexique et en Utah, un certain tourisme se développe sur les sites de Monument Valley, et du canyon de Chelly, qui sont gérés directement par le gouvernement tribal. Cependant, les bénéfices ne retournent pas forcément aux personnes qui en ont le plus besoin sur la réserve. Par ailleurs, ce type de tourisme est dirigé vers le consommateur américain, et il n'encourage pas du tout les échanges culturels ou une connaissance en profondeur de la culture ou de la langue Navajo. Sur le site tribal de Monument  Valley, il y a une exploitation touristique indéniable, avec des offres de randonnée à cheval qui sont à peu près l'équivalent des randonnées touristiques en Camargue.


Mais, les perspectives futures sont positives, et il y a de l'espoir, car l'Organisation Mondiale du Tourisme estime que environ 20 % des touristes respecte une charte éthique, et que d'ici quelques années, à peu près la moitié des offres touristiques seront respectueuses des peuples locaux.

Alors, comment être un touriste responsable lorsque l'on visite des réserves amérindiennes? Voilà quelques suggestions et quelques idées.








Notre adresse

Association Cheval Communication

43, rue Ch. de Gaulle

78730 St Arnoult 

Nos contacts

TEL: 06 51 83 06 22

(répondeur ou SMS)

Design © 2023 by moonlight Glamping  Textes © Cheval Communication, Photos Tacoho Prod / Common Creative