La pleine Lune des Moissons et l'abondance - projets associatifs


La pleine lune de l'équinoxe d'automne, c'est pour les Peuples Amérindiens la pleine lune du maïs : le temps de la récolte, le temps de l'équilibre, le moment funambule où, après l'énergie dépensée pendant l'été, ou alors peut-être la vacance de la conscience, tout revient à l'équilibre, à l'équinoxe, à l'égalité du jour et de la nuit,. C'est l'équilibre de la chaleur et du froid, des sagesses du cheval blanc et du cheval noir. Mon enseignante Linda Kohanov disait souvent que, dans cet équilibre se trouve la puissance cachée de mes possibilités encore à découvrir.

Il y a des instants comme ça. Avec mon petit troupeau de chevaux Camargue, au milieu de la forêt, sous les chênes centenaires, nous sommes parfaitement en équilibre, nous sommes en harmonie avec tout ce qui nous entoure. Le mouvement est léger, aisé, fluide. Bien rassemblé, mon petit cheval tout blanc marche avec aisance, et les autres chevaux le suivent avec bonne volonté - oui, même à cru, en liberté et en extérieur... Dans ces moments, j'ai l'impression de tenir dans mes mains bien plus que les deux rênes. J'ai l'impression de tenir les énergies rassemblés de ma vie, les énergies de ce moment particulier où tout est en équilibre.


Du point de vue des peuples autochtones Navajo ou Apache, c'est en restaurant l'harmonie que les solutions peuvent apparaitre. Comme le dit le praticien traditionnel Clayson Benally, en Occident, on est habitué à prendre, et pas à donner. Pourtant, l'équilibre entre le "prendre" et le "donner" est fondamental pour l'expression de la vie. C'est la philosophie Navajo du Hozho, l'harmonie de la vie, le respect et l'équilibre. Car, n'est-ce pas la nature elle-même qui nous donne librement, et en abondance, ce dont nous avons besoin pour vivre ? L'eau, la nourriture, et même l'air ? Et quelle gratitude, lorsque je prends conscience qu'à l'intérieur de moi, tout est déjà prêt pour générer l'abondance : la pensée, la parole, et mes mains pour agir. L'abondance est une loi inhérente au monde. Alors, pour les Navajos, il y a une manière appropriée de "demander" avant de "prendre". C'est vrai pour l'approche du cheval, comme c'est vrai pour la récolte ou la cueillette des végétaux.


Avec Cheval Communication, nous avons créé le projet Native Horses pour aider les groupes locaux sur les terres des Navajo à créer des abreuvoirs et un sanctuaire pour les chevaux sauvages. La tâche est ardue! Ce n'est pas seulement protéger les troupeaux de chevaux, ici et ailleurs. C'est aussi expliquer, faire comprendre QUI véritablement sont les chevaux. Et, pour moi, sans aucun doute, la réponse est : les chevaux sont des êtres sacrés.* Ce n'est qu'en unissant nos forces, en dépassant les obstacles et les conflits que ces projets aboutiront. Un premier pas, sur les terres Navajo, avec la réparation d'une éolienne à eau sur le territoire de la Montagne Grise, au Nord de Flagstaff. Le grand cercle de tous ceux qui veulent vraiment aider les chevaux à continuer de nous procurer l'abondance recommence à se mouvoir.

Alors, à partir de cette abondance des possibles, j'ai vraiment envie de vous inviter à plusieurs activités associatives, et dans des domaines différents, dans la luminosité blanche, et aussi dans l'obscurité de ce qui est encore à révéler.


Fin Octobre, l'association organise des journées d'infos sur les traditions du cheval Arabe, dans un ranch traditionnel près de Essaouira au Maroc.

Plus d'infos ICI


En Novembre, des sessions d'infos et un cercle de travail pour aider la création de sanctuaires de chevaux sauvages. Des sanctuaires sur les terres traditionnelles Autochtones et amérindiennes, aux USA, et aussi pour resacraliser, redonner du sens à des sites remarquables en France.

Plus d'infos ICI


Puis, en décembre, nous vous proposons d'autres échanges avec Return to Freedom, et peut-être d'autres sanctuaires de chevaux sauvages américains.



Sylvain Gillier


*voir in L'enseignement des chevaux, par Sylvain Gillier, Ed Trédaniel





Windmill on the Gray Mountain area was fixed by Navajo officials

Image (c) Glenda Seweingyawma & Gray Mountain Horse Heroes

More on : https://www.facebook.com/groups/234766590453728


7 vues0 commentaire