Au début était...la Camargue et le Wild West Show.

Des Indiens en France ? L'histoire remonte au début du XXe siècle quand Le Marquis de Baroncelli, ami de Frédéric Mistral, croise William Cody (Buffalo Bill), créateur du Wild West Show. Sa célèbre troupe tourne dans le monde entier depuis

Et voilà qu'en 1906, des indiens Lakotas, des Sioux, descendants de Sitting Bull ou de Crazy Horse, débarquent avec la célèbre troupe de Buffalo Bill – le Wild West Show. Ils se retrouvent en Camargue, la terre des taureaux et des chevaux, à côtoyer gardians et autres gitans. Encore aujourd'hui, l'habit des Gardians porte des symboles reliant aux Tribus des Plaines. Et, avec un peu de persévérance, on peut encore voir ces authentiques coiffes de plume Sioux du petit musée Baroncelli des Saintes-Maries.


Le début d'une longue histoire d'amour et de partages entre la France et les Terres Amérindiennes. Et comme l'écrit Mustapha Harzoune : "Les peuples gitan et lakota ont une façon de vivre qui fait peur aux Blancs car ils vont là où le vent les pousse et où personne ne peut rattraper les fils du vent. Lakotas et Gitans règnent au milieu des vents".

Dans la Carmargue rouge, les vents portent avec eux les esprits de Wounded Knee hantés par les mensonges de "l’homme blanc" et la quête d'une liberté entravée par les képis et autres stetsons.




En savoir plus sur les chevaux Camargue et les Indiens Lakotas ?

Lisez l'excellente BD de Jean Vilane et Michel Faure,Camargue rouge, édition Glénat 2013,

et le recueil de lettres du baron Folco de Baroncelli " Car mon cœur est rouge"


Crédits Image Therin-Weise MLS-T103A

Notre adresse

Association Cheval Communication

43, rue Ch. de Gaulle

78730 St Arnoult 

Nos contacts

TEL: 06 51 83 06 22

(répondeur ou SMS)

Design © 2023 by moonlight Glamping  Textes © Cheval Communication, Photos Tacoho Prod / Common Creative