Pourquoi des échanges autour des chevaux  et des peuples premiers?

Apaches, Navajos, Lakota, Comanches, Mongols, et même les Peuples du désert du Sahara et des Berbères, les peuples premiers sont souvent des peuples du cheval. Pour eux, le cheval est leur première médecine.

 

​Aujourd'hui, nous vivons dans un  monde urbanisé ( plus de 50 % de la population mondiale habite dans les villes) et informatisé ( plus de 60 % des terriens utilisent les réseaux sociaux et Internet).Nous vivons dans un monde qui a perdu la connexion avec la terre, avec son environnement et avec le corps. Nous avons tendance à voir la réalité au travers du filtre d'un écran. Nous vivons dans l'hypnose collective du "toujours plus", dans le rêve d'un développement économique éternel, et dans le confort d'une société qui ne vit que par la destruction des milieux naturels et des ressources. A l'opposé du "American Dream", le rêve américain de réussite individuelle, les Peuples premiers fondent leur force sur la communauté, tout comme les chevaux. Un cheval seul est vulnérable, mais, dans le troupeau, les chevaux sont puissants et forts.

 

Reconnecter avec la nature, les animaux et les savoir-faire des Peuples Racines, c'est retrouver la réalité de la nature, la nécessité de la mise en commun, le respect de l'autre, et des milieux naturels. C'est le bon sens de la vie qui s'exprime encore dans la relation aux animaux et aux plantes des médecines traditionnelles amérindiennes.  Les peuples premiers ont gardé une liaison avec la nature, les animaux et la vie. Les légendes  du cheval des peuples premiers d'Amérique, de Sibérie ou de Mongolie  renvoient en miroir aux légendes du cheval des Druides, des Grecs et des Régions de France.

 

Au travers de rencontres, sur les Réserves amérindiennes Navajo, Apache, à Wind River,  et de soirées d'échange, par des  films documentaires tels que «  Hozho – In Beauty we walk », Sanctuary avec Lilan Haidar, ou «  Sans Attache »,  l'Association Cheval Communication crée les opportunités pour ces légendes du cheval de redevenir vivantes et agissantes.

 

Les valeurs fondatrices de NATIVE HORSES : 

Native Horses s'appuie sur une CHARTE ETHIQUE, que l'on peut résumer en trois valeurs fondamentales, telles que notre partenaire Navajo CLAYSON BENALLY l'exprimait : "Guérir la Terre, se reconnecter aux chevaux, protéger els lieux sacrés".

Consulter al CHARTE ETHIQUE de l'association Cheval Communication ICI

Ces valeurs sont : 

  • Par l'étude des Savoirs Ecologiques Traditionnels, en Europe et ailleurs,  le retour à l'harmonie qui préexistait à l'origine des choses.
     

  • Les valeurs de la communauté et du  "bien - être" ensemble , valeurs radicalement opposées aux valeurs suprématistes occidentales de la conquête, de la colonisation, du "sel-made-man", aux valeurs consuméristes, et à l'illusion du "American Dream".
     

  • L'échange et la réciprocité entre les cultures, l'enracinement dans le " qui je suis" et le partageavec gratitude.
     

  • Une vision sacralisée des lieux et des cultures, en plein respect, et  selon l'histoire traditionnelle des Peuples Premiers ,
     

  • Une vision de la planète comme un être vivant, , où tout ce qui nous entoure est vivant et mérite le respect
     

  • Retrouver les savoir-faire ancestraux : pistage, observation des animaux, approche du cheval, connaissance des milieux naturels
     

  • Acquérir une autre perception du temps, en abandonnant les valeurs typiquement occidentales de la planification, de l'agenda et de la division du temps. 
     

  • Laisser la place à la communauté pour s'exprimer au-delà des intérêts personnels et des stéréotypes.

Logo native horse chevaux connexion.JPG